Euchloe tagis reisseri & tagis atlasica

Autre Marbré mais transfuge de l’Ibérie, Euchloe tagis, ou Marbré de Lusitanie, est tout à fait exceptionnel au Maroc où il semble tributaire de conditions éco-climatiques sensibles. Il y est limité à la région de Chefchaouen (Rif occidental) où il vole en lisière de quelques hautes sapinières : ssp. reisseri (à gauche et au centre : Djebel Tisuka, mai 2000) et à quelques chênaies vertes du Moyen Atlas où ses apparitions sont très sporadiques et ses habitats victimes de la pâture intensive en sous-bois : ssp. atlasica (à droite : Massif du Kandar, avril 1997). La chenille vit aux dépends de Crucifères rares que sont Iberis grosmiqueli et I. odorata.


Bilan conservatoire (2015)

Nombre de stations au Maroc (2015) pour tagis reisseri : moins de 10 ; en danger. Demande une urgente protection mettant les ultimes habitats de cette espèce cardinale (Parc de Talassemtane) à l'abri des troupeaux de caprins qui n'ont rien à faire dans une Réserve naturelle.

Nombre de stations au Maroc (1950) pour tagis atlasica : moins de 5.

Nombre de stations au Maroc (1995) pour tagis atlasica : 2.

Nombre de stations au Maroc (2000) pour tagis atlasica : 1.

Nombre de stations au Maroc (2015) pour tagis atlasica: disparu.

Cartographie marocaine de l'espèce (2008)

Biotope

Site de l'habitat d'E. tagis reisseri, Djebel Tizouka, Rif occidental
Site de l'habitat d'E. tagis reisseri, Djebel Tizouka, Rif occidental
Biotope d'E. tagis atlasica, Massif du Kandar, Moyen Atlas central
Biotope d'E. tagis atlasica, Massif du Kandar, Moyen Atlas central

Iberis grosmiqueli, plante-hôte de la ssp. reisseri
Iberis grosmiqueli, plante-hôte de la ssp. reisseri
Iberis odorata, plante-hôte de la ssp. atlasica
Iberis odorata, plante-hôte de la ssp. atlasica