Euchloe falloui falloui & falloui fairuzae


En photos : mâles et femelles d'Euchloe falloui falloui, le Marbré du désert, dont l'aire de répartition se superpose à celle de Papilio saharae. Transfuge du Moyen Orient, cette Piéride dépend d'une belle Crucifère sauvage (Moricandia arvensis) et hante parfois certaines palmeraies du Maroc. (Région d'Erfoud, Tafilalet, mars 2001 et février 2002). Cette Piéride remarquable est surtout présente dans les zones les plus arides de l'Anti-Atlas. En altitude, comme dans la Haute Vallée du Drâa, habite une race altimontaine naine : E. falloui fairuzae.


Bilan conservatoire (2015)

Nombre de stations au Maroc (2015) pour falloui falloui : plus de 25 ; peu menacé. 

Nombre de stations au Maroc (2015) pour falloui fairuzae : moins de 10 ; en danger.

Cartographie marocaine de l'espèce (2008)

Biotope

Biotope oasien, Jorf, Tafilalet
Biotope oasien, Jorf, Tafilalet
Biotope oasien, Jorf, Tafilalet
Biotope oasien, Jorf, Tafilalet

Biotope ouvert, Igherm, Anti-Atlas sud-occidental
Biotope ouvert, Igherm, Anti-Atlas sud-occidental
Moricandia arvensis, plante-hôte
Moricandia arvensis, plante-hôte