Hipparchia statilinus sylvicola


Contrairement au Satyre suivant dont il diffère assez peu, le Faune (Hipparchia statilinus) n’est pas endémique à l’Afrique du Nord, mais se rencontre dans une grande partie de l’Europe jusqu’en Asie mineure. Alors que Hipparchia hansii est un habitant de biotopes ouverts, celui-ci est strictement forestier et ne s’égare jamais des plus vieilles chênaies, notamment du Rif et du Moyen Atlas. C’était l’un des seuls papillons de la Maâmora, la grande suberaie aux portes de Rabat, avant qu’une gestion sans le moindre discernement ne la vide de sa biodiversité. L’adulte est peu butineur et la chenille se nourrit de plusieurs espèces d’herbes du sous-bois. (Tous les exemplaires photographiés, mâles et femelles, sont du Col du Zad, Moyen Atlas central, fin juillet 2005).


Bilan conservatoire (2015)

Nombre de stations au Maroc (2015) : plus de 25 ; peu menacé.

Cartographie marocaine de l'espèce (2008)

Biotope

Station au Djebel Tarharhat, Moyen Atlas méridional
Station au Djebel Tarharhat, Moyen Atlas méridional
Biotope dans le Parc de Talassemtane, Rif occidental
Biotope dans le Parc de Talassemtane, Rif occidental
Station du Col du Zad, Moyen Atlas central
Station du Col du Zad, Moyen Atlas central