Tomares ballus ballus

Souvent sympatride, voire même syntopique, avec le précédent, Tomares ballus est aussi un pionnier dont l'imago vole en fin d'hiver. C'est quant à lui un atlanto-méditerranéen, c'est à dire qu'il peuple les deux rives de la Méditerranée occidentale. Pelouses, ermes, abords de cultures et lisières des forêts sont les niches écologiques de cette espèce mésophile. (A gauche : femelle, Pays des Béni-Routen, Rif occidental, avril 2001 ; à droite : mâle, Aït-Baha, Anti-Atlas sud-occidental, mars 2001).


Bilan conservatoire (2015)

Nombre de stations au Maroc (2015) : plus de 100 ; non menacé (sauf dans le Moyen Atlas).

Cartographie marocaine de l'espèce (2008)

Biotope

Biotope sylvatique à thérophytes pionnières, Forêt de Tourtite, Moyen Atlas central
Biotope sylvatique à thérophytes pionnières, Forêt de Tourtite, Moyen Atlas central
Biotope ouvert, Ouaoumana, Moyen Atlas méridional
Biotope ouvert, Ouaoumana, Moyen Atlas méridional