Tarucus theophrastus


Autres bijoux ailés sont les Tarucus, tous endémiques des zones pré-désertiques. Tarucus theophrastus pond sur les Jujubiers autour desquels les adultes se rassemblent nombreux pour s'abriter du soleil de la steppe arbustive. Cette espèce qui peuple l'érémial de l'Arabie au Maroc, remonte jusqu'au littoral des provinces arides de l'Andalousie où pousse sa plante nourricière. L'avers du mâle est bleu, celui de la femelle brunâtre maculé de blanchâtre. (Exemplaires photographiés dans l'Anti-Atlas nord-oriental, régions d'Aoulouz et Tazenakht, mars 2000 et juin 2002).


Bilan conservatoire (2015)

Nombre de stations au Maroc (2015) : plus de 100 ; non menacé.

Cartographie marocaine de l'espèce (2008)

Biotope

Niche écologique en steppe désertique, Goulmima, Tafilalet
Niche écologique en steppe désertique, Goulmima, Tafilalet
Zizyphus lotus, plante nourricière
Zizyphus lotus, plante nourricière
Niche en verger, Taroudannt, Vallée du Souss
Niche en verger, Taroudannt, Vallée du Souss