Iolana debilitata


Voici maintenant le plus grand des "Petits Bleus" : l'Azuré du Baguenaudier, fascinant joyau ailé (au Maroc : Iolana debilitata). La raréfaction (moins de dix localités de présence !) de ce fragile monophage se décline avec l'éradication de sa noble plante nourricière, légumineuse arborescente et fourragère qui ne résiste pas à la dent chaque fois plus longue du bétail : le Baguenaudier (Colutea atlantica). Initialement connu de la région d'Oujda et du Haut Atlas méridional où il s'éteint, la toute récente découverte de nouvelles localités dans les montagnes de Tafraoute (Anti-Atlas occidental), dans le Haut Atlas du M'Goun ainsi que dans celui du Djebel Ayachi, puis dans le piémont méridional du Rif occidental, lui conféra une survie toute cartographique et fit du bruit dans le Landerneau entomologique. Comme Cupido lorquinii, la larve de ce Lycène myrmécophile est soignée par des Fourmis (Photo "chanceuse" d'un mâle puisant le nectar sur une inflorescence de la plante nourricière de sa chenille, Djebel Lekst, Anti-Atlas occidental, mai 2001).

Bilan conservatoire (2015)

Nombre de stations au Maroc (2015) : moins de 10 ; en danger, voire en voie d'extinction. Exige d'urgentes mesures conservatoires par la mise en défends (illimitée dans le temps) des derniers pans du Baguenaudier-hôte (en priorité au Tizi-n-Test et dans le Djebel Ayachi).

Cartographie marocaine de l'espèce (2008)

Biotope

Niche écologique au Tizi-n-Test, Haut Atlas méridional
Niche écologique au Tizi-n-Test, Haut Atlas méridional
Niche écologique au Djebel Lekst, Anti-Atlas sud-occidental
Niche écologique au Djebel Lekst, Anti-Atlas sud-occidental
Colutea atlantica, plante-hôte
Colutea atlantica, plante-hôte

Niche écologique au Djebel Ayachi, Haut Atlas nord-oriental (Photo Frédérique Courtin-Tarrier)
Niche écologique au Djebel Ayachi, Haut Atlas nord-oriental (Photo Frédérique Courtin-Tarrier)
Nouvel habitat en Pays rifain (Photo Frédérique Courtin-Tarrier)
Nouvel habitat en Pays rifain (Photo Frédérique Courtin-Tarrier)

Habitat dans la Vallée de Ahansal, Haut Atlas central (Photo Frédérique Courtin-Tarrier)
Habitat dans la Vallée de Ahansal, Haut Atlas central (Photo Frédérique Courtin-Tarrier)
Niche écologique en escarpement dans la Vallée de Ahansal (Photo Frédérique Courtin-Tarrier)
Niche écologique en escarpement dans la Vallée de Ahansal (Photo Frédérique Courtin-Tarrier)