Heodes alciphron heracleanus


Bien que « venu du froid » et nonobstant ses lointaines origines sibériennes, ce Cuivré : Heodes alciphron heracleanus, survit en Afrique du Nord, mais cantonné à plus de 2500 m d'altitude, dans les hauts Massifs du Toubkal et du Siroua. Inféodé à une Oseille sauvage, c'est un des plus précieux éléments faunistiques du pays. Le mâle aime à se percher au plus haut des éperons rocheux, tandis que la femelle est cantonnée aux berges des ruisseaux, où pousse sa plante-hôte qui est une Oseille sauvage (Djebel Oukaïmeden, Haut Atlas central et Djebel Siroua, Anti-Atlas nord-oriental, juin 2000 et 2005).


Bilan conservatoire (2015)

Nombre de stations au Maroc (2015) : moins de 5. Raréfié dans le Toubkal, a été évincé du Siroua où je l'avais pourtant découvert il y a moins de vingt ans ! Demande une urgente protection contre les excès du surpâturage, y compris à l'intérieur des Parcs et Réserves, ainsi que contre la précocité exagérée de l'arrivée des transhumants !

Cartographie marocaine de l'espèce (2008)

Biotope

Habitat ripicole dans le Djebel Oukaïmeden, Haut Atlas central
Habitat ripicole dans le Djebel Oukaïmeden, Haut Atlas central
Habitat ripicole dans le Djebel Siroua, Anti-Atlas nord-oriental
Habitat ripicole dans le Djebel Siroua, Anti-Atlas nord-oriental
Rumex acetosa, plante-hôte, Dejbel Siroua
Rumex acetosa, plante-hôte, Dejbel Siroua